Pollution de l’air intérieur

guide_pollutionNous passons 14 heures par jour en moyenne à notre domicile.

L’air que nous y respirons n’est pas toujours de bonne qualité. En effet, les sources de pollution dans les logements sont nombreuses : tabagisme, moisissures, matériaux de construction, meubles, acariens, produits d’entretien, peintures… C’est ce qu’on appelle la pollution de l’air intérieur.

Si votre logement n’est pas suffisamment aéré, les polluants s’accumulent, en particulier l’hiver, lorsque l’on ouvre moins les fenêtres. Cette pollution peut avoir des effets sur la santé : allergies, irritations des voies respiratoires, maux de tête voire intoxications.

Réduire les risques pour la santé est possible. Chacun peut agir pour les limiter.

L’ESSENTIEL :

  • Aérez votre logement au moins 10 minutes par jour et davantage quand vous bricolez, cuisinez, faites le ménage, faites sécher du linge à l’intérieur ou prenez une douche ou un bain.
  • N’entravez pas le fonctionnement des systèmes et entretenez-les régulièrement.
  • Ne fumez pas à l’intérieur, même fenêtres ouvertes.
  • Faites vérifier chaque année avant le début de l’hiver les appareils à combustion et installations par un professionnel.
  • Evitez d’utiliser les chauffages d’appoint combustibles mobiles en continu et les groupes électrogènes à l’intérieur.
  • Respectez les doses d’utilisation des produits d’entretien, d’hygiène et de bricolage conseillés sur l’étiquette.
  • Soyez encore plus vigilante si vous êtes enceinte ou si vous allaitez.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.prevention-maison.fr

monoxyde1monoxyde2

 

 

 

 

 

 

Prévention contre les incendies domestiques

detecteurfumeePour prévenir ces incendies il est nécessaire d’observer quelques règles de base, en ce qui concerne les installations présentes dans le logement :
– une installation électrique saine, sans surcharge des circuits sur une même prise ;
– l’entretien régulier des installations de gaz, de chauffage et d’électricité (responsables d’1 incendie sur 4) ;
– la surveillance de tous les appareils électriques (prise multiple utilisée en surpuissance, fil de lampe abîmé, lampadaire halogène sans grille, abat-jour en papier…).
Mais il s’agit également d’être vigilant, des gestes simples doivent devenir des automatismes :
– éteindre les cigarettes (ne pas fumer au lit) ;
– surveiller les casseroles, poêles et plats sur le feu ;
– éloigner les produits inflammables des corps chauds (radiateur, ampoules, plaques chauffantes…) ;
– tenir les allumettes et briquets hors de portée des enfants.
Afin d’être alerté au plus tôt si un incendie se déclare, et notamment la nuit, il faut installer un détecteur de fumée.
Dans chaque situation il y a une réaction particulière à adopter, mais dans tous les cas, il ne faut jamais prendre l’ascenseur ni pénétrer dans les fumées.
L’incendie se déclare dans votre logement :
1. Évacuez les lieux (risque d’intoxication par les gaz)
2. Fermez la porte de la pièce où se situe le feu, ainsi que la porte d’entrée
3. Lorsque vous êtes dehors, appelez les services de secours en composant le 18 ou le 112 (numéro unique d’urgence européen)
L’incendie se déclare à votre étage ou en dessous :
1. Fermez les portes et mettez des linges humides dans le bas
2. Signalez-vous aux services de secours en vous mettant à la fenêtre
3. Baissez-vous et appliquez un linge humide sur la bouche et le nez en cas de fumée dans la pièce
L’incendie se déclare à l’étage au-dessus :
Sortez par l’issue la plus proche.

Installer un détecteur de fumée

Contrôle sanitaire des eaux à la consommation humaine

Vous trouverez ci-dessous les résultats du contrôle sanitaire réglementaire des eaux destinées à la consommation humaine. Ce contrôle a été réalisé sur les installations de captages, de traitement et de distribution qui alimentent Varennes-Jarcy.

Contrôle sanitaire au 30 juin 2016
Qualité de l’eau distribuée à Varennes-Jarcy – Synthèse 2015

Surveillance de la qualité de l’air en Ile de France

Vous pouvez consulter sur le site Airparif la qualité de l’air relevé à Varennes-Jarcy en cliquant ici

En cas de météorologie défavorable à la dispersion des polluants émis et afin de réduire l’émission de polluants dans l’atmosphère, le Préfet de Police, Préfet de la zone de défense de Paris, recommande aux franciliens les mesures suivantes :

  • réduire, voire procéder à l’arrêt du fonctionnement des installations fixes dont les émissions contribuent à la pointe de pollution.
  • respecter scrupuleusement les interdictions de brûlage de déchets verts (y compris les déchets agricoles);
  • reporter les épandages par pulvérisation, surtout si le vent a une intensité strictement supérieure à 3 sur l’échelle de Beaufort;
  • pour les émetteurs industriels, s’assurer du bon fonctionnement des dispositifs de dépoussiérage.

Il est ajouté les recommandations suivantes aux usagers de la route :

  • différer leurs déplacements dans la région Ile-de-France
  • contourner l’agglomération de Paris, pour le trafic de transit
  • emprunter prioritairement les réseaux de transport en commun
  • privilégier les modes actifs de déplacement (marche, vélo…), le covoiturage ou l’utilisation de véhicules peu polluants (électrique, GNL,…)
  • respecter les conseils de conduite propre
  • réduire leur vitesse sur l’ensemble de l’Ile-de-France à :

– 110 km/h sur les portions d’autoroutes normalement limitées à 130 km/h
– 90 km/h sur les portions d’autoroutes et de voies rapides normalement limitées à 110 km/h
– 70 km/h sur les portions d’autoroutes, de voies rapides et de routes nationales et départementales normalement limitées à 90 km/h
– 60 km/h sur le boulevard périphérique à Paris
Il est par ailleurs recommandé aux enfants et aux personnes sensibles de privilégier les activités calmes et de respecter scrupuleusement les traitements médicaux en cours.

Des recommandations sanitaires complémentaires sont disponibles sur le site Internet http://www.ars.iledefrance.sante.fr/Internet.iledefrance.0.html de l’Agence Régionale de Santé d’Ile-de-France.